1 déc. 2016

Des femmes victimes de psys violeurs, en lutte contre l'omerta psychiatrique

Si on entend rarement parler des psys condamnés pour les viols de leurs patients, c'est peut-être parce que le milieu se tient les coudes. Quelques fois, on voit un titre passer un titre, "Un psy jugé pour avoir violé un patient", "un an de prison ferme pour un psychologue pédophile" (celui-là traitait aussi des enfants autistes), "Un pédopsychiatre Belge arrêté pour Pédophilie" (celui-là avait déjà été condamné en 1995 pour ces viols et agressions sexuelles sur cinq enfants de sa famille), "Un psychiatre condamné à 12 ans pour le viol de quatre patientes" mineures, "Un psychiatre condamné à 8 ans de prison pour viol", là aussi sur des patientes mineures, un autre radié pour détention d’images pornos d’un mineur,  un autre a pris 13 ans pour 6 années de viols sur un patient mineur, un troisième a été condamné pour tourisme sexuel avec des mineurs et détention de pédoporno…
Source : dondevamos.canalblog.com - 24/11/2016




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire